Accueil du site > Les routes mauristes > Itinéraire en Bourgogne
Abbayes et prieurés mauristes

Itinéraire en Bourgogne

Abbayes en Val-de-Loire


Si Saint-Calais ne peut être vraiment situé dans le Val-de-Loire, on peut penser ce sont les liens avec Vendôme qui expliquent que les mauristes aient choisi de placer l’abbaye de Saint-Calais dans la province de Bourgogne.

Avec Vendôme, Blois, Orléans, aujourd’hui préfecture, Fleury et Pontlevoy, nous trouvons des abbayes authentiquement situées dans le Val de Loire .Les plus impressionnantes sans doute aujourd’hui sont Pontlevoy, collège militaire à la fin de son histoire mauriste, et surtout Fleury, que l’on connaît sous le nom désormais de Saint-Benoît-sur-Loire où la vie monastique bénédictine est encore pratiquée aujourd’hui

Bourgogne mauriste


Melun abrite un conseil général et n’est guère visitable. Par contre, dans cette Bourgogne mauriste, on trouvera trois grands centres d’intérêt, le premier autour d’Auxerre, le second à Corbigny, enfin le troisième autour de Dijon

Saint-Germain d’Auxerre.

Si les fresques carolingiennes sont sans doute ce qui attire le plus les touristes à Auxerre, il ne faut pas oublier que les constructions mauristes abritent aujourd’hui un musée fort intéressant et que le traitement de la salle capitulaire médiéval, conservée derrière les piles du cloître, présente un intérêt patrimonial

Proche d’Auxerre, les anciennes abbayes mauristes de Sens, de Molosmes, de Molesmes, même si ici une partie des bâtiments, devenu privés, ont été sauvés, ne présentent plus guère d’intérêt dans le cadre d’un itinéraire mauriste.

L’abbaye de Corbigny

Dans le Morvan, à une cinquantaine de kilomètres de Vézelay, proche aussi du château de Vauban (où est enterré le maréchal) et de Saint-Léger, se trouve l’ancienne abbaye de Corbigny.

Si l’abbatiale a souffert depuis le départ des mauristes, il est intéressant de constater les travaux engagés pour restaurer les bâtiments mauristes et pour mieux les adapter à leur vocation actuelle de centre culture et de lieux d’accueil de compagnies en résidence. Les anciennes classes trouvent ainsi une occupation plus adaptée à leur histoire.

Mais ce qui rend encore Corbigny plus intéressant et original, c’est le choix qui y a été fait de demander à un artiste contemporain de Kooning, de repeindre l’escalier, d’aménager l’ancienne cuisine mauriste et de faire ainsi d’un lieu patrimonial un objet de création

Autour de Dijon

L’ancienne abbaye Saint-Benigne abrite désormais le musée des antiquités de la ville de Dijon et les restes mauristes sont peu importants, pour l’essentiel la façade du grand réfectoire. Mais les très belles salles romanes montrent ici encore comment travaillaient les architectes mauristes : ils ont reconstruit en utilisant de façon très pragmatique les structures existantes .Le musée abrite aussi les sculptures venant du site gaulois de Saint-Seine, site des sources de la Seine, christianisés ensuite et où il y eut un monastère mauriste.

Pas très loin de Dijon, l’abbaye de Flavigny est occupée aujourd’hui par une fabrique de bonbons….

Publié le mardi 27 septembre 2011

 

 

Dans la même rubrique

Mentions légales| | Plan du site | Heydo.org@2011